L’√©ther ou espace ūüĆŹ

ūüíęC’est le premier des 5 √©l√©ments de base qui d√©finissent les densit√©s de toutes mati√®re ou substance visible ou non visible: √©th√©rique, gazeux, rayonnant, liquide et solide.

ūüíęEn physique ce sujet √† fait couler beaucoup d’encre, Aristote, Descartes ou encore Newton on tent√© de le d√©crire, car le vide n’existant pas de mani√®re naturelle, il fallait bien tenter de comprendre ce qui remplissait les espaces… Einstein ,qui ne l’avait pas pris en compte au d√©but de ces recherches, √† finit par √©crire: “selon la th√©orie de la relativit√© g√©n√©rale, l‚Äôespace est pourvu de propri√©t√©s physiques, et dans ce sens, par cons√©quent, il existe un √©ther “

ūüíę L’Ayurv√©da le d√©crit depuis plus de 5000 ans : √©tendue ind√©finie, non limit√©e, occupe le vide et emplit tous les espaces, subtil, transparent, l√©ger, libre. C’est par l’√©ther que tout commence, √† partir de lui sont cr√©√©s les 4 autres √©l√©ments que sont l’air, le feu, l’eau et la terre. On retrouve l’√©ther dans tous les espaces du corps: espaces de la bouche, du nez, de l‚Äôappareil gastro-intestinal ou respiratoire, abdomen, thorax, vaisseaux capillaires, syst√®me lymphatique, tissus, cellules. L’√©ther r√©side √©galement dans le prana (le souffle vital), le canal du mental ou encore le si√®ge de la conscience. Le sens qui lui est associ√© est l‚ÄôOu√Įe, car c’est par l’√©ther que parvient le son √† nos oreilles. En d√©coule √©galement l’association avec la parole (√©met le son per√ßu par nos oreilles) et donc le 5√®me chakra, celui de la gorge, qui correspond au centre √©nerg√©tique de la communication et de l’expression. L’√©ther est en majorit√© pr√©sent avec l’Air chez les personnes Vata.